CHRONIQUE DU CLUB QUAD MASSIF DU SUD AUX FRONTIERES

 ou l'histoire d'un club qui voulait marcher droit...




Club Quad Massif du Sud Aux Frontières

Le patrimoine du club

 Plus de 500 Membres

 Plus de 300 Kilomètres de sentiers entretenus et balisés (sentiers et voies publiques autorisées)

 2 tracteurs sur roues – 1 tracteur sur chenilles – 1 plateau – 1 souffleur -  1 débroussailleur - du     matériel d'entretien d'été pour 1 tracteur    

 Des droits de passages privés et publiques signés et en règle

 Signalisation des sentiers effectuée à plus de 90% dans un délai record

 Un nombre important de panneaux de signalisation pour mieux guider les usagers

La situation financière et fiscale garantie

Une subvention utilisée l'année suivant le versement (et non par avance)

Aucune dette fournisseur ni fiscale (Taxes déclarées et réglées chaque trimestre)

Aucune dette F.Q.C.Q (vignettes réglées)

Aucune utilisation de la marge de crédit

Un solde bancaire largement positif

Des états financiers (réels) établis par un cabinet comptable et adressés chaque année à la FQCQ

Des déclarations à jour au Registraire des Entreprises


Nous comptons parmis les soutients du club

Le directeur du Parc du Massif du Sud (2013 – 2014)

La Sûreté du Québec

Le Ministère des Transports du Québec (sur des points précis)


Enfin le dénouement

Après presque 5 ans de procédures entrecoupées d'interrogatoires, le souhait du Club Quad Massif du Sud aux Frontières était que soit levé tous soupçons ayant entachés l'honneur de ses administrateurs, de ses agents de surveillance de sentiers et de ses bénévoles en obtenant la reconnaissance de la FQCQ pour leur implication dans la recherche continue d'une pratique sécuritaire du V.H.R.  et ce dans le respect de la Loi.


C'est dans ce sens qu'un accord hors cours a été conclu entre le Club Quad Massif du Sud aux Frontières et la F.Q.C.Q en date du 12 septembre 2018 par la signature d'une entente signée par Monsieur Danny GAGON, directeur général de la Fédération Québécoise des Clubs Quads et Monsieur Tommy TANGUAY, président du Club Quad Massif du Sud aux Frontières.

Reproduction intégrale du texte de l'Article 4 de l'entente

La Fédération Québécoise des Clubs Quads ci-après (FQCQ) et le Club Quad Massif du Sud aux Frontières, ci-après (CQMSF) vous informent que le litige les impliquant, qui a débuté en mai 2015, a fait l'objet d'un règlement dont les parties se sont déclarées satisfaites.


Le CQMSF a contribué au développement de la pratique du quad (ci-après le «  sport  ») et au développement des réseaux de sentiers dans la région du Parc Régional du Massif du Sud ainsi que dans les Etchemins et ses environs. La FQCQ souhaite maintenir et développer la pratique du sport de façon sécuritaire auprès de tous les intervenants et remercie le CQMSF et ses administrateurs pour leur constante préoccupation en ce qui a trait aux questions et enjeux liés à cette pratique sécuritaire.


La FQCQ tient à se dissocier de tous propos qui pourraient être jugés offensants ou qui auraient pu être tenus envers le Club Quad Massif du Sud aux Frontières et ses administrateurs.

Les motifs majeurs de la disparition du club

La volonté des dirigeants du club à faire appliquer la Loi en matière de circulation des VHR dans le respect de tous.

Le conflit entre le club et la FQCQ en matière d'intervention des agents de surveillance de sentiers sur voies publiques autorisées et tranché par l'avis du Ministère des Transports confirmant la position du club et non celle de la FQCQ.

La position du club dans le dossier des «  côte à côte  » par rapport à celle de la FQCQ et dont le ministère des transports à validé le bien fondé (celle du club) en votant la Loi telle qu'on la connaît aujourd'hui.  

L'acharnement de l'équipe municipale en place (2014) à St Luc de Bellechasse contre le club.

Les agissements (contraires à la Loi) des propriétaires du Camp Forestier de St Luc

La volte face (juillet 2014) des municipalités des Etchemins contraire aux ententes conclues avec le club lors de la réunion des maires, SQ et CLD de Juin 2014.

La couverture journalistique négative affectant l'image et la réputation du club et celle de ses administrateurs.

Le manque de discernement sur l'importance d'un club rigoureux attaché à l'application des Lois pour la pérennité de la pratique du quad et pour le développement du tourisme dans la région des Etchemins.

Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun…

(Françoise Dolto)

Copyright 2018© Tous droits réservés. Créé par C.Q.M.S.F

Club Quad Massif du Sud aux Frontières

G0R1S0 LAC-ETCHEMINS

Mentions légales